Categories

Accueil du site > UNIVERSITÉ > Mot du Recteur

Mot du Recteur


Chers collègues enseignants, chers fonctionnaires et Chers étudiants




L’Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou arrive à un moment critique de son évolution en tant qu’institution génératrice de savoir et de connaissances et en tant qu’entité libératrice de compétences au service de l’Economie nationale. Sa croissance et son développement exigent, de nous tous, de l’engagement, de l’implication et de l’effort.

Vos attentes en tant que parties prenantes et celles de nos partenaires grandissent et se diversifient et des solutions innovantes doivent être mises en œuvre pour faciliter l’adaptation et l’intégration de notre université dans un environnement complexe et mouvant.

Je m’engage à imprimer une nouvelle voie de gouvernance à notre université, via une gestion participative et démocratique des affaires de l’institution, en privilégiant les compétences et le mérite et en réaffirmant les valeurs de l’effort, de l’excellence et du service public.

Redorer l’image de l’Université qui porte fièrement le nom de Mouloud Mammeri exige de nous tous des sacrifices et des solidarités agissantes : chacun doit se sentir concerné par le projet d’une nouvelle université rayonnante, active et ouverte sur les autres universités et sur le monde. Réhabiliter la recherche et la pédagogie suppose l’identification des meilleures pratiques pour les incruster dans le cadre d’un projet ambitieux, à même de permettre une croissance qualitative et quantitative de l’institution.

Nous avons la responsabilité de sortir de la spirale négative des conflits sociaux et des grèves à répétition qui impactent, sensiblement et souvent négativement, la qualité de nos formations et de nos diplômes. Je veillerai personnellement à l’instauration des ponts de concertation, de dialogue et de communication entre les différents acteurs aussi bien au niveau rectoral qu’au niveau des démembrements facultaires.

Notre devise serait d’écouter activement les attentes, les propositions et les critiques constructives de tous les partenaires pour mieux les satisfaire et les prendre en charge, tout en rappelant à chacun ses devoirs et ses responsabilités.

De grands chantiers nous attendent. Mettons-nous main dans la main pour les mener à bon port.

Je vous remercie.


Professeur Ahmed TESSA
Recteur de l’UMMTO