Show simple item record

dc.contributor.authorLouggar, Sabrina
dc.contributor.authorLoumi, Lynda
dc.date.accessioned2020-03-05T08:59:03Z
dc.date.available2020-03-05T08:59:03Z
dc.date.issued2019
dc.identifier.citationOption:Finance d'Entrepriseen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/11238
dc.description125 p.:ill;30cm.(+cd)en
dc.description.abstractActuellement, la plupart des entreprises vivent de grands changements qui sont dû à la complexité de l’environnement .Ce dernier est caractérisé par la mondialisation des marchés, les menaces permanentes et pesantes des concurrents, l’évolution rapide des technologies mais aussi l’exigence des clients. De nombreux travaux ont montré que les entreprises soucieuses d’anticiper ces changements doivent se mettre à l’écoute prospective de leur environnement extérieur et cela leur permettrait de se positionner dans une perspective de performance et de création. Avec la mondialisation des marchés et face à la concurrence qui s’intensifie, les entreprises se trouvent dans l’obligation d’opérer dans un contexte de plus en plus compétitif. Elles cherchent donc à améliorer leur capacité à y faire face, c’est-à-dire trouver un moyen de renforcer leur compétitivité. La naissance d’une entreprise et d’une organisation repose en règle générale sur l’innovation. Cette dernière est l’une des dimensions fondamentales de la survie des entreprises : la naissance, le développement et le déclin des organisations sont liés au développement où à l’absence de développement de production, de méthodes, de formes d’organisation nouvelle. Au niveau de l’entreprise, l’innovation a un sens très large et, au-delà de sa composante technologique, elle concerne aussi bien les procédés de fabrication, l’organisation du travail et les modes de gestion... De nos jours, l’innovation est l’une des sources de succès, de pérennité, d’expansion et de création de valeurs pour une entreprise. L’implantation d’une démarche pour la gestion de l’innovation, intégrée comme des axes primordiaux dans les programmes de développement industriel actuel, atteste de son importance. De plus, l’innovation peut être vue comme un processus de transformation des idées vers des produits nouveaux ou améliorés, qui repose essentiellement sur la génération de nouveaux concepts. Ces derniers seront ensuite développés au travers des produits futurs potentiellement acceptables par un marché. Le facteur temps est également présent dans le processus d’innovation et ce à différents niveaux. Les cycles de vie de plus en plus réduits obligent les entreprises à innover sans cesse : amélioration continue, ajout de nouvelles fonctionnalités, produit de nouvelle génération (les ordinateurs, les téléphones portables en sont des exemples). Avec cette réduction de cycle de vie, les entreprises doivent accélérer le processus d’innovation car de nos jours on assiste de plus en plus à l’obsolescence rapide des produits et procédés de fabrications. L’arrivée tardive sur un marché peut engendrer des conséquences dramatiques pour une entreprise (sortir un produit en premier peut générer des parts de marché importantes). Face à ce développement toujours plus rapide, les entreprises cherchent à capitaliser, réutiliser leurs connaissances, savoir-faire e expertise. Tout ceci met en évidence deux facteurs : la créativité et les connaissances existantes et la capacité à les mobiliser afin d’encourager et accélérer l’innovation. Par conséquent, il faut développer une approche capable de satisfaire les axes connaissance-innovation. Ceci ne peut se réaliser qu’à travers l’adoption d’une intelligence compétitive (veille stratégique) qui représente un comportement stratégique fondé sur la gestion de l’information environnementale en vue de la construction ou de la consolidation d’un avantage concurrentiel durable. L’intelligence compétitive est un processus qui consiste à tirer les informations collectés et identifier celles qui sont pertinentes , à les diffuser , à les traiter ou exploiter notamment, en les faisant discuter et fructifier à l’intérieur de l’organisation . La maitrise de l’information permet alors de renforcer la décision et de susciter l’action. L’information intelligente est une matière première essentielle à la vie de l’entreprise, une ressource dans un monde où l’innovation et la compétitivité sont incontournables, c’est-à-dire trouver l’information utile pour innover, fabriquer de bons produits et mieux vendre que la concurrence. De fait de son importance dans la croissance et la compétitivité, l’innovation est devenue une préoccupation majeure et un moyen privilégié pour le développement durable d’une entreprise. La question de l’innovation au niveau de l’entreprise algérienne n’est pas un choix qui devrait être remis à demain, mais c’est un enjeu qu’il faudrait développer. Les entreprises algériennes font face, aujourd’hui, à la mondialisation, aux poussées technologiques et l’accélération technologique des systèmes productifs dans les pays émergeants qui accroissent les exigences imposées sur les marchés. L’entreprise algérienne devra être donc en mesure de relever les nouveaux défis de la concurrence internationale surtout par l’innovation.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectInnovationen
dc.subjectCompétitivitéen
dc.subjectEntreprise industrielleen
dc.subjectEntreprise nationaleen
dc.titleL’innovation comme un facteur de compétitivité dans les entreprises industrielles : cas de l’Entreprise Nationale des Industries de l’Électroménager (ENIEM) de TIZI-OUZOUen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record