Show simple item record

dc.contributor.authorBouzeboudja, Fatma
dc.date.accessioned2017-11-16T08:50:24Z
dc.date.available2017-11-16T08:50:24Z
dc.date.issued2017
dc.identifier.citationStructures et matériauxen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/1536
dc.description135f. :30cm. (+ CD -Rom)en
dc.description.abstractLa résistance au poinçonnement est un paramètre important dans la conception des dalles en béton et le mode de rupture par poinçonnement est fort complexe. Le collage de matériaux composites est une des méthodes de réhabilitation très répandue dans le génie civil, cependant ce type de renfoncement présente un inconvénient majeur, il s’agit du décollement de la plaque ou lamelles composites. Néanmoins, peu de travaux ont été effectués sur le renforcement interne des dalles épaisses en béton par des matériaux composites. L’utilisation de grilles en fibres de verre (GFV) et en polypropylène (GPP) à l’intérieur de la matrice béton qui peut être une solution intéressante pour améliorer la capacité portante et modifier le mode de rupture des dalles épaisses soumises à un chargement de poinçonnement, est proposée dans ce travail de recherche. Les paramètres d'étude retenus sont : le type de la grille GFV et GPP, les dimensions des mailles des grilles, l’excentricité de la charge et la position de la grille selon l’épaisseur de la dalle. Une investigation expérimentale est réalisée afin d’étudier l’influence des paramètres d'étude retenus, sur le comportement global et les mécanismes de rupture des dalles épaisses renforcées par des grilles GFV et GPP comparativement aux dalles en béton. Pour mieux comprendre le comportement des dalles testées jusqu’à la rupture, une simulation numérique à base d’éléments finis, est réalisée dans un espace tridimensionnel pour déterminer le mode de ruine et le niveau de charge correspondant. Afin de prédire le comportement de la dalle en termes de déformée, un modèle analytique est développé. Enfin, une modélisation de l’interface grille- béton, en utilisant une loi de comportement permettant d’exprimer les relations entre le glissement relatif entres les surfaces en contact et la contrainte de cisaillement au niveau de l’interface entre les deux matériaux, est effectuée. D’un point de vue économique, ce procédé de renforcement est facile à mettre en œuvre et peut concurrencer les méthodes traditionnelles de renforcement beaucoup plus complexes.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversite Mouloud Mammerien
dc.subjectPoinçonnementen
dc.subjectDalle en béton : renforcementen
dc.subjectMatériaux composites : collageen
dc.titlePoinçonnement de dalles armés de tissus compositesen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record