Show simple item record

dc.contributor.authorHamlat, Mourad
dc.date.accessioned2022-09-21T09:14:17Z
dc.date.available2022-09-21T09:14:17Z
dc.date.issued2022-05-14
dc.identifier.citationBiologie Végétaleen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/18025
dc.description165f. : ill. ; 30cm. + CD Romen
dc.description.abstractL’olivier (Olea europaeasspeuropaea L.), compte de nombreuses variétés ayant une diversité phénotypique et génétique importante. Pour une meilleure connaissance du patrimoine oléicole Algérien, une identification et un inventaire exhaustif des variétés d’olivier a été réalisée au niveau de la collection oléicole (ITAFV). 45 descripteurs morphologiques ont été étudiés. Ils ont mis en évidence un polymorphisme morphologique important dans l’échantillon de variétés étudiées avec un pouvoir de discrimination de l’ordre de 100%. La Classification Hiérarchique Ascendante a permis de réunir les variétés étudiées en 8 groupes, selon leur affinité morphologique. Les résultats obtenus montrent que les caractères de l’endocarpe et du fruit présentent un pouvoir discriminant supérieur aux autres organes de la plante. L’origine géographique joue un rôle non négligeable dans la structuration morphologique des 36 variétés étudiées.Les descripteurs morphologiques étudiés se sont révélés suffisants pour discriminer et distinguer les variétés d’olivier. Ce résultat montre l’importance qu’on peut accorder à leur utilisation pour inventorier et caractériser des variétés d’olivier. Les margines engendrent un problème de pollution environnemental qui concerne tous les pays du bassin méditerranéen.Dans cette étude, les margines issues d’une variété locale (Chemlal) sont utilisées comme fertilisant et sont épandues à différentes concentrations (5L/m², 10L/m² et 20L/m²) dans un verger oléicole (ITAFV, Sidi-Aich, Algérie). Dix paramètresphysicochimiques sont analysés, d’abord sur les margines ensuite sur le sol afin de suivre l’impact de l’épandage et son évolution au cours du temps. La forte acidité des margines ne semble pas avoir une grande incidence sur le pH du sol, en raison de sa nature calcaire. A faible concentrations, ces effluents améliorent la fertilité du sol, en augmentant le taux de la matière organique (0.74 %) et les concentrations en éléments fertilisants, notamment du phosphore (29.1 mg/kg), de l’azote (286 mg/kg) et du potassium (271.2 mg/kg). En revanche, les valeurs élevées de la conductivité électrique et du potassium qui atteignent des seuils respectifs de 2.45 mS/cm et de 581.8 mg/kg, peuvent induire un risque de pollution et nuire à la fertilité du sol. L’ensemble des paramètres analysés présentent une diminution de leur taux au cours du temps, avec une tendance à un retour à l’état initial du sol d’avant épandage.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversite Mouloud MAMMERI Tizi-Ouzouen
dc.subjectOlivier : morphométrique : étudeen
dc.subjectOlea europaeaen
dc.subjectFertilité du solen
dc.subjectMatière organiqueen
dc.titleEtude morphométrique de l'olivier ( Olea europaea ssp. europaea L.)et valorisation des sous-produits oléicoles en Algérieen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record