Show simple item record

dc.contributor.authorAit Malek, Abderrahim
dc.date.accessioned2019-05-21T09:56:51Z
dc.date.available2019-05-21T09:56:51Z
dc.date.issued2017-09-30
dc.identifier.citationGéotechnique et environnementen
dc.identifier.otherMST/GEOT101
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/2838
dc.description86 f. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractAu cours des essais Proctor, la dégradation des grains de schiste est appréciable sous une grande énergie de compactage. Les produits chimiques ajoutés au schiste ne font qu'accélérer cette dégradation. Nous constatons alors, un abaissement de la densité sèche du matériau, ceci confirme que le matériau perd de ses caractéristiques physiques et il se dégrade continuellement. Les résultats de l'étalement d'analyses granulométriques ont confirmé que la dégradation est de plus en plus évolutive sous l'ajout des différents produits chimiques (détergents, phosphates, sulfates). Toutefois, ce matériau local présente une grande sensibilité à l'ajout des sulfates, ou les proportions des particules fines sont plus importantes. Ce qui montre que le phénomène d'écrasement des grains de schiste est important. L'évaluation de la dégradation des grains des différents échantillons a été mise en évidence par la notion de dimension fractale avec la méthode des masses qui a mis en exergue que les cycles climatiques ont facilité la rupture des angularités et des aspérités et que la forme des grains obtenus et presque arrondie avec une surface lisse.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammeri TiziOuzouen
dc.subjectGranulat : dégradation chimiqueen
dc.subjectGranulat schisteuxen
dc.subjectGrain de schiste : chimie : étudeen
dc.subjectGrain schiste : climat : étudeen
dc.titleÉvaluation de la dégradation chimique des granulats schisteux à l'essai proctoren
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record