Show simple item record

dc.contributor.authorDjamer, Sofiane
dc.date.accessioned2019-05-22T11:48:12Z
dc.date.available2019-05-22T11:48:12Z
dc.date.issued2014
dc.identifier.citationSpécialité : Gestion des Déchets Solidesen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/3053
dc.description45 p. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractL’intensification de la production de poulet de chair en Algérie, génère une grande variété de déchets. Ces derniers doivent normalement être bien gérés et valorisés, autrement, ils entrainent des impacts négatifs sur le milieu récepteur, pouvant aller jusqu’à porter préjudice de manière directe ou indirecte à la santé humaine. Dans la première partie de notre travail portant sur des ANOVA et des corrélations, deux de nos variables « poids vif » et « poids-plumes et sang » ne présentaient aucune différence significative et étaient positivement corrélées. Les variables « poids pattes » et « poids têtes » quant à elles, présentaient des différences très hautement significatives avec une forte corrélation positive. Nous avons également constaté une corrélation positive entre le « poids vif » et le « poids des pattes ». Dans la seconde partie du travail (étude prospective descriptive), nous avons conclu qu’en moyenne, le poids des poulets de chair abattus à l’unité d’abattage avicole Taboukirt est de 2.1 Kg. Les déchets générés qui sont de nature organique, sont prédominés par les plumes mélangées au sang avec un poids de 0.28 Kg. Les pattes représentent un peu plus d’un tiers de cette quantité avec un poids de 0,08 Kg, suivies par les têtes dont le poids est de 0,06Kg. Notre étude rétrospective s’est déroulée sur une durée de cinq années. Elle a révélé une évolution irrégulière de la production avec un maximum en 2010 de 4809,6 tonnes de poulets et un minimum en 2014 ne dépassant pas les 2733,5 tonnes. Nous avons également noté une importante variation des quantités de déchets solides générées par l’UAAT au cours de cette période. Cette variation est proportionnelle à celle de la production. A la suite de nos résultats, nous avons dressé un certain nombre de recommandations et de pistes d’amélioration de la gestion des déchets dans cette unité, afin de lui permettre d’être économiquement plus compétitive mais aussi de s’impliquer à préserver l’environnement et la santé des populations.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectAbattoir avicoleen
dc.subjectUAATen
dc.subjectPoulet de chairen
dc.subjectGestion des déchetsen
dc.subjectValorisationen
dc.subjectEnvironnementen
dc.subjectSanté humaineen
dc.titleContribution à la connaissance et à la gestion des déchets d’abattoir- Cas de l’abattoir de l’Office Régionale Avicole du Centre (ORAC) de TAboukirt, Wilaya de Tizi-Ouzouen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record