Show simple item record

dc.contributor.authorSlimani, Myassa
dc.date.accessioned2019-05-28T10:31:57Z
dc.date.available2019-05-28T10:31:57Z
dc.date.issued2015
dc.identifier.citationSpécialité : Protection de l’environnementen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/3643
dc.description53 p. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractL’objectif de notre travail est d’évaluer la capacité de trois espèces à savoir la fève (Vicia faba L.), le pois (Pisum sativum L.) et la luzerne (Medicago sativa L.) à résister aux différentes concentrations du pétrole brut. En effet, sur la base des résultats, nous pouvons conclure que l’effet toxique des hydrocarbures augmente avec l’augmentation de la concentration du pétrole qui se traduit par : une diminution de taux de levée, de la hauteur des plants, de la longueur des entre-oeuds, du nombre de feuilles, de la biomasse végétale, du volume racinaire et la disparition des nodules sur les racines. Quelque soit la concentration du pétrole, la toxicité est visible et elle est accentuée à partir de 6%. Après une analyse par Spectroscopie Infrarouge à Transformée de Fourier, nous avons constaté que la fève, le pois et la luzerne ont la capacité d’absorption, de stockage et de translocation vers la partie aérienne du pétrole confirmée par des modifications dans la composition chimique des groupements fonctionnels relatifs au pétrole brut.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectPollutionen
dc.subjectSolen
dc.subjectPétrole bruten
dc.subjectLégumineusesen
dc.titleEffet du pétrole brut sur la croissance et la nodulation de la fève (Vicia faba L.), le pois (Pisum sativum L.) et la luzerne (Medicago sativa L.).en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record