Show simple item record

dc.contributor.authorLamara, Kamilia
dc.contributor.authorLekhel, Meriem
dc.date.accessioned2019-05-30T09:15:23Z
dc.date.available2019-05-30T09:15:23Z
dc.date.issued2016
dc.identifier.citationOption:Financeen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/3786
dc.description92 p.:ill;30cm.(+cd)en
dc.description.abstractL’adoption de l’Algérie du nouveau système comptable et financier, institué par la loi n°07-11 du 25 novembre 2007, reflète sa volonté d’homogénéisation avec la sphère comptable internationale en adoptant les normes comptables internationales IAS/IFRS. Le changement introduit dans le SCF, concerne la prise en compte des pertes de valeur et des dépréciations, ainsi que l’obligation d’établir un état de performance de la part des entreprises. Ce système apporte essentiellement sur l’utilisation de la notion de juste-valeur, l’amortissement et la dépréciation des éléments d’actifs, la méthode d’évaluation et d’enregistrement comptables des immobilisations. Compte aux entreprises algériennes, le SCF leur permet de s’insérer dans le mouvement international d’harmonisation et de normalisation de leur comptabilité pour l’amélioration des relations dans le contexte de la mondialisation et de l’adoption de l’Algérie de l’économie de marché.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectImmobilisation corporelleen
dc.subjectSystème comptableen
dc.subjectFinanceen
dc.subjectBâtimenten
dc.title« Les immobilisations corporelles et incorporelles selon le Système Comptable Financier : Cas de l’ENIEM »en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record