Show simple item record

dc.contributor.authorMechrak, Nadia
dc.contributor.authorLouni, Zahia
dc.date.accessioned2019-06-02T09:09:41Z
dc.date.available2019-06-02T09:09:41Z
dc.date.issued2016-10
dc.identifier.citationTUSNA N TANTALIYINen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/3832
dc.description163p.:ill;30cm.(+cd)en
dc.description.abstractNotre thème d’Analyse porte sur l’étude du vocabulaire de l’habitat traditionnelle kabyle et chaoui. C’est une étude comparative sur le plan morphologique, phonétique et sémantique entre kabyle et chaoui ; Nous avons étudié la variation sur le plan Phonétique et lexical dont la morphosémantique (la structure, la forme et le sens des mots). Pour mener à bien notre travail, il nous a fallu poser des questions qui nous guident durant notre étude et auxquelles nous avons essayé de répondre tout au long de ce travail ; comment les noms et les verbes qui renvoient au champ lexicale (vocabulaire) de l’habitat kabyle traditionnelle sont-ils formées ? Y’a-t-il une différence dans le lexique, morphologie, phonétique et la sémantique entre ces deux dialectes ? Afin de répondre à ces questions nous émettons les hypothèses suivantes : -Manque de contacts et la relations entre les habitants de ces régions et la variation d’une région à une autre est due à la situation géographique. Pour ce faire, nous avons recueilli un corpus auprès des locuteurs des régions kabyles qui sont (« Ait yahya Moussa », « Azazga », « Michlet ») de Tizi-Ouzou et ceux des régions chaouis de Khenchla (« Bouhmama », « Chechar », « Babar »). Le corpus qui comporte des noms simples, des noms composés, des noms dérivés et des noms empruntés et ainsi que des verbes qui renvoient au champ lexical de l’habitat traditionnelle (kabyle et chaoui). Pour bien à mener notre étude, nous avons reparti notre travail en quatre (4) parties : La 1ère partie : Théorique, elle contient toutes les définitions des mots clés qui renvoient à notre thème, comme la variation et ces types, définition de la sémantique, phonétique, la morphologie… La 2eme partie est la variation phonétique : est une analyse comparative pour dégager les éléments affectés par le changement. La 3eme partie est l’analyse de la variation morphologique pour les noms et verbes qui renvoient au champ lexical de l’habitat traditionnelle kabyle et chaoui. La 4eme partie est la variation sémantique : qui traite les différents signifiés d’un même signifiant.......en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzouen
dc.titleTasleḍt takennayt n uktawal n tmezduɣt taqdimt (deg temsislit, tesnalɣa d tsenamkit) ger kraḍ n temnaḍin n Tizi Wezzu (At Yaḥya Musa, Micli d Iɛeẓẓugen) akked kraḍ n temnaḍin n Xencla ( Buḥmama, Cecar d Babar).en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record