Show simple item record

dc.contributor.authorAit Belkacem, Mohand Arezki
dc.date.accessioned2019-06-02T10:26:58Z
dc.date.available2019-06-02T10:26:58Z
dc.date.issued2015
dc.identifier.citationFabrication mécanique et productiqueen
dc.identifier.otherMST/FMP34
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/3877
dc.description59 f. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractDans le cadre de ce projet de fin d’études, nous nous sommes proposé de concevoir un pendule-mouton de Charpy instrumenté pouvant porter l’éprouvette à une température élevée et effectuer, à ce moment, l’essai de rupture par choc. Pour cela, nous avons adopté la méthode de conception qui sied à ce type de projets : la conception adaptative. Ainsi, nous avons reproduit, en grande partie, la conception d’un pendule déjà existant et qui est en cours d’utilisation dans les laboratoires de Sciences des matériaux. A ce système conçu en partie, nous avons donc ajouté une modification majeure : un four en deux éléments, chacun en forme de F, disposées symétriquement l’un face à l’autre et basculants de sorte à envelopper l’éprouvette et la chauffer au moyen de résistances électriques. Après avoir réalisé les dessins de définition des différentes pièces en utilisant le logiciel SolidWorks, nous les avons assemblées dans le logiciel en considérant les différents types de contraintes (géométriques, d’assemblage et de matière). Ce qui nous a permis de faire une simulation du fonctionnement du pendule (fichier vidéo). Par ailleurs, des calculs de résistance ont été effectués sur les principaux éléments sollicités par les efforts mécaniques engendrés par le mouvement d’oscillation du pendule lors du test de rupture. La deuxième partie étant l’instrumentation du pendule, nous nous sommes proposés d’utiliser une carte électronique de type Arduino® UNO pour l’asservissement du système mécanique. Ce dernier étant composé d’un moteur électrique de type pas à pas entrainant une courroie qui transmet le mouvement aux deux éléments F du four pour son ouverture et sa fermeture. Le programme de commande de la carte a été écrit dans le logiciel LabVIEW après avoir réalisé le système de branchement des éléments. Le système instrumenté permet, dès que l’éprouvette est mise en place, de fermer manuellement le four, de régler la température de consigne et d’enclencher le fonctionnement automatique du pendule. En effet, une fois la température de consigne atteinte et équilibrée, le signal de commande permettant l’ouverture du four est émis et le moteur se met en mouvement entraînant le basculement du four en position ouvert. Le pendule attaquant est ensuite libéré et vient percuter et casser l’éprouvette pendant qu’elle est encore à la température de consigne.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammeri Tizi-Ouzouen
dc.subjectPendule charpyen
dc.subjectEssai mécaniqueen
dc.titleConception d'un pendule charpy chauffant instrumenteen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record