Show simple item record

dc.contributor.authorSid, Boualem
dc.contributor.authorMamou, Belkacem
dc.date.accessioned2019-06-10T13:58:49Z
dc.date.available2019-06-10T13:58:49Z
dc.date.issued2013
dc.identifier.citationEnergétiqueen
dc.identifier.otherMST/ENRG49
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/4075
dc.description85 f. : ill. ; 30 cm. (+CD-Rom)en
dc.description.abstractNotre objectif a été atteint : nous avons mené à terme l’opération de fabrication d’un capteur solaire thermique écologique utilisant des canettes de récupération jetées dans la nature. Ces canettes ont été récupérées, transformées et assemblées pour former des conduits de fluide caloporteur et d’absorbeur pour le rayonnement solaire. Nous avons élaboré un modèle mathématique de calcul à partir des expressions mathématiques qui décrivent les échanges thermiques dans le capteur. Ce modèle est validé dans les limites des moyens utilisés par comparaison aux mesures expérimentales de températures et rendements. Par exemple, pour la journée du 15 Juillet nous avons obtenu un rendement moyen théorique de 55,1% contre un rendement moyen expérimental de 44,5%. La température maximale calculée vaut 54,2°C et celle qui est mesurée est 54°C. L’écart des rendements peut paraître important mais il s’explique par l’incidence des passages nuageux qui ne sont pas pris en compte dans le calcul du gisement solaire Après avoir validé notre modèle, nous l’avons utilisé pour l’évaluation des performances thermiques annuelles du capteur en simulant la journée caractéristique de chaque mois et en se basant sur des données météorologiques tels que l’irradiation, la vitesse du vent et la température ambiante journalières moyennées sur 22 années de mesures sur le site de Tizi Ouzou. Cela nous a permis d’évaluer le rendement annuel du capteur et d’en déduire l’énergie annuelle utile pouvant être recueillie sur ce type de capteur. A 40° d’inclinaison, qui correspond à l’inclinaison la plus favorable, le rendement est de 57% et l’énergie utile produite est évaluée à 830 KWh/m2. Ces performances sont de même niveau que celles des capteurs solaires plans à absorbeur non sélectif, actuellement disponible sur le marché. Nous avons fait une évaluation économique simple de ce projet. Le coût total du capteur est estimé à 12798 DA, -ce qui le situe très en dessous des 40000 Da du type Giordano importé par le CDER - et sa durée d’amortissement est de l’ordre de 6,2 années. Ces chiffres, qui ont peut être besoin de confirmation par une étude économique plus approfondie, sont très prometteurs et représentent un encouragement certain à développer l’idée de la fabrication et du développement à grande échelle de ce prototype.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammeri Tizi-Ouzouen
dc.subjectCapteur solaire thermiqueen
dc.titleRéalisation et caractérisation d’un capteur solaire thermique écologiqueen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record