Show simple item record

dc.contributor.authorHammouche, Manel
dc.contributor.authorOuarezki, Célia
dc.date.accessioned2019-06-11T13:10:14Z
dc.date.available2019-06-11T13:10:14Z
dc.date.issued2015
dc.identifier.citationOption:Commercialisation des Servicesen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/4136
dc.description142 p.:ill;30cm.(+cd)en
dc.description.abstractTout au long de ce mémoire, nous avons pu mettre en avant la place prépondérante prise par le client au sein du marketing depuis plusieurs années. Auparavant, centré essentiellement sur le produit, le marketing s’oriente résolument vers le client, qui devient l’objet de toutes les études, de tous les investissements, de toutes les convoitises de la part des entreprises. Nous sommes passés en quelques années d’un marketing de l’offre vers un marketing de la demande, d’un marketing produit vers un marketing client, d’un marketing de masse vers un marketing de segmentation, d’un « push marketing » vers un marketing de fidélisation, beaucoup plus relationnel. La relation client devient l’interface clé de l’entreprise, qu’elle soit de production ou de distribution : interface producteur-distributeur, ou interface distributeur-client final. Elle fait l’objet de nombreuses études depuis ces dernières années. La GRC (Gestion de la relation client) est désormais au cœur des stratégies marketing des entreprises. Face aux évolutions du secteur bancaire (concurrence rude, crise de confiance) l’adoption d’un système de gestion de la relation client représente un enjeu important pour les banques. Il contribue à l’optimisation de la gestion du portefeuille client, plus précisément, ce système permet d’acquérir de nouveaux clients et d’augmenter la rentabilité des clients existants. Nous allons tout d’abord analyser le rôle primordial du marketing relationnel. Ensuite, nous étudierons le client, les moyens de mieux le connaître, la stratégie à adopter pour le conserver et le transformer en clients fidèles. Après, nous détaillerons ensuite les principaux vecteurs de la relation client, et son champ d’application au sein du secteur bancaire, nous terminerons par une étude concrète de la GRC et la perception de ce dernier par la clientèle de la banque CNEP.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectClienten
dc.subjectBanqueen
dc.subjectMarketingen
dc.subjectInvestissementen
dc.subjectFidélisationen
dc.subjectSecteur bancaireen
dc.titleGestion de la relation client dans une entreprise Cas : CNEP-banqueen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record