Show simple item record

dc.contributor.authorMerrouche, Meriem
dc.date.accessioned2019-06-16T10:19:04Z
dc.date.available2019-06-16T10:19:04Z
dc.date.issued2017-09
dc.identifier.citationArchitecture et environnementen
dc.identifier.otherM433
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/4261
dc.description86 f. ; ill. ; 30 cm. (+CD-Rom)en
dc.description.abstractLe développement urbain durable s’inscrit dans le rapport de la ville à sa centralité et son histoire, à son patrimoine et son avenir, mais aussi dans une recherche de qualité des espaces extérieurs et de rapport renouvelé avec la nature. Dans ce contexte, le végétal devient un élément central des compositions urbaines et des opérations d’urbanisme réalisées dans un souci de viabilité et d’habitabilité. Il apporte attractivité et qualité au cadre de vie. Les jardins partagés en font partie et répondent à deux préoccupations: d’une part un besoin de présence de la nature en ville et d’autre part une volonté des pouvoirs publics d’intégrer le développement durable dans les projets d’aménagement. L’objectif de cette recherche est de s’interroger sur la manière dont les jardins partagés pourraient contribuer d’intégrer la nature dans la gestion de la ville et ses besoins en qualité de vie et de développement durable. Dans ce sens, deux outils méthodologiques ont été mis en pratique, le premier théorique qui consistera à décrire le contexte d’apparition de ce concept, en étudiant ses influences initiales et ses formes. La seconde partie, pratique qui traite le cas du jardin partagé de la cité AADL du quartier Boumati à El Harrach (Alger). Nous essayerons de voir comment cette opération pilote, entreprise par le Conservatoire National des Formations à l’Environnement (CNFE) a été reçu par la collectivité locale, les opérateurs publics, les partenaires privés et enfin les habitants de la cité. Cette recherche a abordé le jardin partagé comme porteur d’enjeux environnemental, sociétal, de mobilisation et de pratiques multiples, au cœur de la concertation habitante et de la promotion d’un habiter durable. Mots clés : Jardins partagés, développement durable, nature, participation, friche.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectJardin partagé : Boumati (Alger)en
dc.titleLes jardins partagés comme outil de développement durableen
dc.title.alternativecas du jardin partagé- El Zouhour- Boumati, El Harrachen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record