Show simple item record

dc.contributor.authorAMROUN LAGA, Thilali Thanina
dc.date.accessioned2019-06-17T08:32:05Z
dc.date.available2019-06-17T08:32:05Z
dc.date.issued2018
dc.identifier.citationBiologie Animaleen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/4329
dc.description171f. : ill. ; 30cm. (+ CD- Rom)en
dc.description.abstractCette thèse a pour objectif la recherche des causes des taux de mortalité élevés des lapereaux sous la mère,observés dans deux types génétiques de lapines, la population blanche (PB) et la souche synthétique (SS) élevées dans la région de Tigzirt, Kabylie, Algérie. Les évaluations de la production laitière des mères et de la mortalité des lapereaux jusqu’à 21 jours ont été réalisées de 2013 à 2017 sur un effectif de 82 et 108 lapines PB et SS respectivement. Le rythme de reproduction a été semiintensif, puis extensif. Avec 5 mises bas par an, la mortalité a été évaluée sur une moyenne annuelle de 2 995 et 4 849 lapereaux dont 2 770 et 4 739 nés vivants pour 317 et 429 portées PB et SS (taille de portée moyenne 7,3 ± 0,1 lapereaux et 9 ± 1,6 lapereaux par portée dans les deux populations). Ainsi la mortalité a été estimée sur 5 ans, à différentes saisons de mise bas sur les deux types génétiques de lapines. Les plus forts taux de mortalité ont été observés pour la population PB en été et en automne. Les lapines SS ont produit en moyenne plus de lait (3 118 ± 20 g contre 2 750 ± 17 g) et ont enregistré moins de pertes avec un lait plus riche notamment au cours des périodes hivernale et printanière. Cette étude révèle des effets significatifs (P<0,0001) des variations saisonnières sur la mortalité des lapereaux sous la mère en liaison avec la production laitière (quantité et qualité). Les différentes expérimentations ont révélé des spécificités individuelles intragroupe génétique qui se traduisent par des différences hormonales, par une morphologie de la glande mammaire différente, parallèlement à des différences dans la production laitière.Aussi les expérimentations d’adoptions croisées ont révélé l’implication du lait dans le phénomène de mortalité des lapereaux en période d’allaitement. Ces résultats sont confirmés par l’analyse fine de la fraction protéique du lait qui met en évidence l’existence d’un nouveau variant génétique de la caséine αs2 en rapport avec cette mortalitéen
dc.language.isofren
dc.publisherUniversite Mouloud Mammerien
dc.subjectLapin : mortalitéen
dc.subjectLait : productionen
dc.subjectElevage : Lapin : algerieen
dc.titleImpact de la composition du lait sur la mortalite des lapereaux sous la mere dans deux tupes genetiques de lapines en algerie: la population blanche et la souche synthetiqueen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record