Show simple item record

dc.contributor.authorTahi, Massinissa
dc.contributor.authorZair, Brahim
dc.date.accessioned2019-06-19T12:29:25Z
dc.date.available2019-06-19T12:29:25Z
dc.date.issued2015
dc.identifier.citationEnergétiqueen
dc.identifier.otherMST/ENRG128
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/4524
dc.description55 f. : ill. ; 30 cm. +(CD-Rom)en
dc.description.abstractSuite aux restrictions sur l’utilisation des fluides de synthèse, le co2 apparait aujourd’hui comme une alternative prometteuse tant dans les applications de climatisation que dans celles de chauffage et de production d’eau chaude. En effet, les résultats obtenus mettent en évidence un glissement de température appréciable à travers l’échangeur de chaleur dû à la chute de l’enthalpie du fluide elle-même engendrée par la diminution de la capacité calorifique de ce fluide moteur. Ceci conduit à un pincement de température du co2 lors du refroidissement apparait très avantageux pour des applications de type chauffage d’eau ou d’air. Considérant les valeurs de la pression importantes dans les échangeurs de chaleur au co2, l’influence des pertes de charge sur la performance peut être négligée. Ce qui a conduit à la non prise en considération de ces dernières. Remarquons que l’évolution de la puissance thermique évacuée par le co2 ne fait toutefois pas apparaitre sur l’intervalle des pressions considéré, une valeur maximale pour une pression de refoulement donnée, dès lors que ce flux thermique est le produit du débit massique et de la chaleur massique et que ces paramètres suivent des évolutions opposées avec l’augmentation de la pression (le debit massique diminue et la chaleur massique augmente) . Ainsi, dans ces conditions considérées, les variations de la chaleur massique en fonction de la haute pression sont plus importantes que celles du débit massique. Les résultats obtenus en utilisant la corrélation de Petukhov, Kirilov et Popov obtenus à partir d’une études thermique se situent au-dessus de ceux évalués à partir de celle de Colburn, établie à partir des résultats expérimentaux. Ces résultats sont en accord avec ceux par H.Gaber [12] qui a procédé à la comparaison des nombres de Nusselt calculés respectivement à partir de ces mêmes corrélations.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammeri Tizi-Ouzouen
dc.subjectFluide frigorigèneen
dc.subjectEchangeur de chaleuren
dc.subjectRefroidisseur : calculen
dc.titleEtude thermique d’un refroidisseur de gazen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record