Show simple item record

dc.contributor.authorOuslimani, Saïda
dc.contributor.authorTafer, Lynda
dc.date.accessioned2019-06-23T09:31:59Z
dc.date.available2019-06-23T09:31:59Z
dc.date.issued2015-09-17
dc.identifier.citationOption : Microbiologie Appliquéeen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/4625
dc.description60 p. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractLa lutte contre les microorganismes pathogènes et ceux causant l’altération des denrées alimentaires suscite un intérêt grandissant aussi bien en industrie alimentaire qu’en milieu hospitalier. L’intérêt est tout particulier lorsqu’il s’agit de l’éradication de la résistance bactérienne aux antibiotiques de référence, d’où alors la nécessité de rechercher de nouvelles molécules à pouvoir antimicrobien. Cette étude a pour objectif principal d’évaluer et comparer l’activité antibactérienne et antifongique de quelques composés d’origine végétale: huile essentielle de thym (HET), animale: le chitosane et chimique: l’acide citrique et les complexes métalliques à base de cuivre. Les tests effectués sur des souches bactériennes et fongiques pathogènes ont montré que la plupart des substances testées se sont avérées inhibitrices de la croissance microbienne. En effet, E. coli, B. cereus ainsi que C. albicans se sont montrés sensibles aux agents testés. Toutefois, Asp. niger était extrêmement sensible à l’HET mais résistants aux autres substances testées. Après la détermination des CMI, CMB et CMF, des combinaisons entre les substances ont été réalisées afin de déterminer d’éventuelles interactions positives renforçant le pouvoir antibactérien et/ou antifongique des substances testées. Les résultats ainsi obtenus ont permis l’obtention d’un même effet à des concentrations sub-inhibitrices réduites des agents combinés, ceci indique alors une interaction positive entre les agents testés. En effet, un effet inhibiteur additionnel a été observé lors de l’association de l’HET avec l’acide citrique, ce résultat intéressant indique la possibilité d’inhiber la croissance microbienne par réduction de 50 % la concentration de l’acide citrique et de 25 % celle de l’HET.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectAgents antimicrobiens naturelen
dc.subjectAgents antimicrobiens synthétiqueen
dc.subjectActivité antibactérienneen
dc.subjectActivité antifongiqueen
dc.subjectCMIen
dc.subjectCombinaisonsen
dc.subjectHuile essentielle de thymen
dc.subjectChitosaneen
dc.subjectAcide citriqueen
dc.subjectComplexes chimiquesen
dc.titleEtude comparative de l’activité antimicrobienne de quelques composés d’origine végétale, animale et synthétique testés individuellement et en combinaison.en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record