Show simple item record

dc.contributor.authorHannou, Aghilas
dc.date.accessioned2019-06-24T10:35:55Z
dc.date.available2019-06-24T10:35:55Z
dc.date.issued2015
dc.identifier.citationComportement et mise en forme des matériauxen
dc.identifier.otherMST/CMFM21
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/4806
dc.description50 f. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractL’objectif de ce travail à été de modéliser le comportement d’un matériau candidat pour la construction des tuyauteries du circuit secondaire des centrales nucléaires à eau pressurisée. Ces tubes sont soumis, en conditions de fonctionnement, à une pression de l’ordre de 70 à 80 bars et à des températures allant jusqu’à 250°C. Soumise à des températures élevées (TU48C). L’origine physique du vieillissement a été beaucoup étudiée en relation avec le phénomène de Piobert Lüdres. Mais son influence sur les propriétés mécaniques et notamment sur la rupture des aciers reste très controversée. Notre démarche doit aboutir à la proposition d’un modèle mécanique robuste, utilisable dans le code de calcul par élément finis et tenant compte des mécanismes de déformations susceptible d’influencer le comportement mécanique de notre matériau. Pour y parvenir, nous avons tout d’abord présenté les résultats expérimentaux obtenus par J. BELOTTEAU qui ont servit de comparaison aux prédictions numériques des lois de comportement choisies dans cette étude. Ensuite, un modèle élasto-plastiques basés sur l’hypothèse de la décomposition de la déformation totale en une partie élastique et une partie plastique. Une extension de ce modèle tenant compte de l’effet du vieillissement statique et de l’endommagement à été réalisé. Enfin, nous avons appliqué le modèle de comportement développé pour simuler la rupture en présence de vieillissement statique. Le comportement élastoplastique en traction a d’abord été étudié, à l’aide des simulations sur éprouvettes plate. Le modèle EKMC permet de prévoir correctement le comportement de notre matériau en présence du vieillissement. L’étude bibliographique nous offre un certain nombre d'approches très diverses qui permettent de décrire le comportement mécanique des métaux au cours de la déformation plastique. Mais ne décrivent pas suffisamment bien les phénomènes mis en jeu, tels que le phénomène Piobert Lüders et ne permettent généralement pas de mettre la main sur les origines et les aspects physiques de la déformation plastique des métaux. Pour décrire le comportement en présence de vieillissement sous déformation, le modèle d’Estrin-Kubin-Mc Cormick (EKMC) a été utilisé en faisant l’hypothèse de mécanismes d’ancrage similaires pour les vieillissements statique et dynamique. Les paramètres du modèle ont été identifiés à 20°C en utilisant la base de données expérimentale de Belotteau (2009), élargie par des essais de traction simple par Huaidong Wang (2011). Une fois les paramètres identifiés, des simulations par éléments finis sont réalisées afin de comparer les résultats de 50 Conclusion générale simulation avec le jeu de paramètres identifiés et les résultats expérimentaux. Le modèle ainsi identifié décrit bien les effets observés expérimentalement : pic et paliers de Lüders, augmentation de ܴ௠ , liée aux phénomènes d’ancrage. Pour conclure tout cela, des lois phénoménologique ont été utilisés afin d’élaboré un modèle qui prédit correctement le comportement élastoplastique en présence du vieillissement couplé a l’endommagement à été établie et à donné satisfaction sur tous les plans, pour les structures en 3D.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammeri Tizi-Ouzouen
dc.subjectAcieren
dc.subjectVieillissementen
dc.subjectModélisation numériqueen
dc.titleModélisation du comportement endommageable d’un acier en présence du vieillissementen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record