Show simple item record

dc.contributor.authorKhati, Lila
dc.contributor.authorTadjenant, Dehbia
dc.date.accessioned2019-06-24T12:31:48Z
dc.date.available2019-06-24T12:31:48Z
dc.date.issued2016
dc.identifier.citationOption : Microbiologie Appliquéeen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/4820
dc.description78 p. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractUrtica dioica L. est une plante médicinale appartenant à la famille des Urticacées, cette espèce connue sous le nom de « Azegtouf », est très répandue dans le Tell algérien. Plante très utilisée en médecine traditionnelle pour ses nombreuses vertus. L’objectif de notre travail était d'extraire les polyphénols de l'ortie, de les doser et d'évaluer les activités antioxydante et antimicrobienne des différents extraits Les extraits secs ont été obtenus par macération en utilisant l’eau distillée et deux solvants organiques : l’acétate d’éthyle et l’éthanol. Les rendements respectifs sont : 9,82 ± 1,59 % ; 2,5 ± 0,7 % et 6,5 ± 1,41%. La teneur totale en composés phénoliques a été déterminée en utilisant le réactif de Folin-Ciocalteu, elle est de 8,44 ± 0,44 ; 1,41 ± 0,025 et 1,02 ± 0,021 mg EAG/g de matière sèche dans les extraits aqueux, d'acétate d’éthyle et d'éthanol, respectivement. L’activité antioxydante a été évaluée en utilisant la méthode de réduction du radical libre DPPH car elle est reconnue pour sa simplicité, sa rapidité et son efficacité en raison de la grande stabilité du radical. Les pourcentages de piégeage du DPPH et l’IC 50 respectivement ont été estimés à : 47,67 ± 0,24 % et 301,32 ± 1,73 μg/ml pour l’extrait aqueux, 45,61 ± 0,7 % et 298,84 ± 4,25 μg/ml pour l’extrait d’acétate d’éthyle, 69,07 ± 0,25 % et 94,73 ± 3,95 μg/ml pour l’extrait d’éthanol contre 95,70 ± 0,6 % et 28 ,6 ± 0,41 μg/ml pour l’acide ascorbique (standard), cela confirme le pouvoir antioxydant de la plante étudiée. L’activité antimicrobienne a été déterminée sur cinq souches bactériennes et deux souches fongiques, selon la méthode de diffusion en milieu gélosé. Tous les extraits testés dans notre étude ont réagi positivement au moins sur une des souches microbiennes testées, ce qui confirme que la plante Urtica dioica L. est douée de propriétés antimicrobiennes.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectUrtica dioica L.en
dc.subjectExtraits aqueuxen
dc.subjectExtraits organiquesen
dc.subjectPolyphénolsen
dc.subjectActivité antioxydanteen
dc.subjectActivité antimicrobienneen
dc.titleEvaluation de l’activité antioxydante et antimicrobienne des extraits phénoliques d’Urtica dioica L.en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record