Show simple item record

dc.contributor.authorBakdi, Katia
dc.contributor.authorLounis, Ahmed
dc.date.accessioned2019-06-25T10:28:59Z
dc.date.available2019-06-25T10:28:59Z
dc.date.issued2016-09-19
dc.identifier.citationSpécialité : Biotechnologie Microbienneen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/4898
dc.description103 p. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractDans cette étude, l’activité antagoniste des cinq souches d’actinomycètes SP20,SP22 SP23,SP24 et SP27, a été réalisée par la technique des cylindres d’agar vis-à-vis des 6 souches bactériennes, deux appartenant à la collection ATCC (Escherichia coli, ATCC 25922 et Staphylococcus aureus, ATCC 25923) et quatre autres souches pathogènes isolées au service de bactériologie du CHU Mohamed Nadir de Tizi-Ouzou (Escherichia coli, Staphylococcus aureus, Pseudomonas aeruginosa, etKlebsiellapneumoniae).L’activité antifongique a été testée par la même technique contre Candida albicans et A. niger. Les cinq souches ont révélé une activité antimicrobienne et antifongiqueimportante. Lessouches SP22 et SP23 présentes les plus grandes zones d’inhibitions et cela contreE.coli ATCC, P.aeruginosa et S.aureus. Les deux souches présentes également un effet antagoniste vis-à-vis des germes fongiques testés. L’étude cinétique de la croissance et de la production de molécules bioactives sur milieu liquide par les souches SP22 et SP23 a montré que l’activité antibactérienne est maximale au 6emejour de fermentation pour SP22 et au 4eme jours pour SP23. Les substances bioactives produites par les souches d’actinomycètes sont extraites par des solvants organiques de différentes polarités, les plus grandes zones de lyse ont été observées avec l’extrait d’acétate d’éthyle. Une étude de la stabilité de l’activité antibactérienne des extraits d’acétate d’éthyle en fonction de la température et de lavariation du pH a montré que les molécules produites par la souche SP22 résistent à des différents pH (3,7 et 11), gardent leur stabilité après 1 heure de chauffage à 110°C et même après conservation à 4°C pendant une semaine. Cependant les molécules bioactives produites par SP23 sont affectées par les variations de ces deux paramètres (T° et pH).en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectActinomycèteen
dc.subjectActivité antimicrobienneen
dc.subjectMolécule bioactiveen
dc.subjectRésistanceen
dc.subjectAntagonismeen
dc.titleEvaluation de l’activité antimicrobienne et de la capacité de production enzymatique des actinomycètes.en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record