Show simple item record

dc.contributor.authorBenamrane, Zaina
dc.contributor.authorMaouchi, Yasmine
dc.date.accessioned2019-06-27T09:43:44Z
dc.date.available2019-06-27T09:43:44Z
dc.date.issued2017-09-18
dc.identifier.citationSpécialité : Biotechnologie Microbienneen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/5032
dc.description53 p. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractL’étude de la biodiversité des bactéries halophiles, dans la plage sablonneuse située dans la région de TIGZIRT, a permet l’isolement et la purification de quatre souches bactériennes différentes. Parmi les quatre isolats, trois sont des bactéries à Gram positif, tandis que la quatrième est à Gram négatif, et cela a été mis en évidence par une coloration de gram suivie d’une observation microscopique. Ainsi qu’une identification biochimique a permet la mise en évidence de trois genre bactériens, Bacillus, Staphylococcus et Pantoea, dont deux espèces appartiennent au genre Bacillus. Ces souches halophiles isolées ont été testées pour évaluer leur activité antagoniste visà-vis les trois champignons phytopathogènes, Botrytis cinerea, Penicillium sp. et Aspergillus niger, responsables de plusieurs maladies fongiques des plantes et qui sont aussi capable de contaminer plusieurs productions légumières et fruitières. L’évaluation de cette activité antagoniste a été déterminée par une réalisation des tests in vitro, où le premier consiste à réaliser une confrontation direct des champignons avec les souches bactériennes, et les résultats obtenues ont révélé l’existence d’une inhibition fongique importante où la souche Bacillus sp.2 présente le taux d’inhibition le plus élevé vis-à-vis Pénicillium sp. et le deuxième est basé sur la recherche des substances inhibitrices volatiles sécrétées par les quatre souches isolées, déterminées comme capable d’inhiber tous les champignons phytopathogènes utilisés. Afin de déterminer l’inhibition de Botrytis cinerea par la souche appartenant au genre staphylococcus, un test in vivo a été réalisé sur la courgette infectée par le champignon et ensuite pulvérisée par la suspension bactérienne pour le test de confrontation direct, et la recherche des substances inhibitrices volatiles été aussi réalisé, dont les résultats montrent que la souche staphylococcus permet une meilleure conservation des légumes verts.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectAntagonismeen
dc.subjectBactéries halophilesen
dc.subjectChampignons phytopathogènesen
dc.subjectComposés volatilsen
dc.subjectLuttes biologiqueen
dc.titleIsolement de bactéries halophiles à activité antagoniste et essai dans le biocontrôle de Botrytis cinerea sur la courgette.en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record