Show simple item record

dc.contributor.authorOusaad, Houria
dc.contributor.authorRabet, Nadia
dc.date.accessioned2019-06-27T10:04:55Z
dc.date.available2019-06-27T10:04:55Z
dc.date.issued2017-10-17
dc.identifier.citationOption : Microbiologie Appliquéeen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/5035
dc.description97 p. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractCette étude a porté sur l’étude de l’antibiorésistance d’isolats d’E.colid’origines aviaires issus de lésions de colibacillose, provenant de la région du centre Algérien et sur la recherche phénotypique de facteurs de virulence associés (résistance au sérum, production d’hémolysine et fixation au Rouge Congo). Les résultats ont montré que sur 50 souches testées, 98% étaient multirésistantes. Des taux de résistance élevés ont été enregistrés vis-à-vis des quinolones avec 76%, 66% et 54% respectivement pour l’acide Nalidixique, l’ofloxacine et la ciprofloxacine. De même, des niveaux élevés de résistance ont été observéspour la tétracycline, la ticarcilline, l’ampicilline et l’amoxicilline avec 86%, 66%, 64% et 60% respectivement. En revanche, les souches d’E.colise sont avérées moyennement résistantes à l’association amoxicilline-acide clavulanique avec un tauxde résistancede47%. La tobramycine, l’imipenème et la colistine restent des molécules actives. Les essais de transfert par conjugaison bactérienne ont montré le caractère plasmidique de la résistance à l’amoxicilline sur l’ensemble des souches testées. Par contre, le caractère de résistance à l’acide Nalidixique n’a été transféré que sur deux souches sur les quatre testées. En raison de la diversité génétique des APEC, aucun schéma de profil de virulence n’a été proprement établi sur des souches Algériennes. Cependant certains facteurs de virulence leurs sont associées, tels que la résistance au sérum, la fixation du rouge Congo et l’hémolysine. Dans cette étude les fréquences observées ont révélé que la quasi-totalité des souches étaient résistantes au sérum, productrices de l’hémolysine et 42% fixatrices du rouge Congo. Par ailleurs, l’analyse statistique : test de Khi-deux (test d’indépendance), a permis d’établir une corrélation entre le caractère de l’antibiorésistance des souches d’APEC et leur virulence, en effet la valeur de p-value (2.2 e-16) est inférieureà .en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectAPECen
dc.subjectColibacilloseen
dc.subjectAntibiorésistanceen
dc.subjectVirulenceen
dc.subjectCorrélationen
dc.subjectMultirésistanceen
dc.titleCaractérisation phénotypique de l’antibiorésistanceet de quelques facteurs de virulencede souches d’E.coli pathogènes aviaires (APEC).en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record