Show simple item record

dc.contributor.authorBengriche, Salim
dc.contributor.authorHaffaf, Amar
dc.date.accessioned2019-09-22T10:40:35Z
dc.date.available2019-09-22T10:40:35Z
dc.date.issued2017
dc.identifier.citationOption:Financeen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/5477
dc.description105 p.:ill;30cm.(+cd)en
dc.description.abstractL’agroalimentaire est un secteur important pour l’économie algérienne, il représente une activité fondamentale pour la population, l’agroalimentaire algérienne demeure encore faible et se trouve dépendante vis –à- vis de l’extérieur, et ce pour la satisfaction des besoins alimentaires de la population, En effet, l’une des caractéristiques structurelles des filières agroalimentaires en Algérie est qu’elles sont faiblement intégrées, particulièrement en amont. A l’instar des équipements industriels nécessaires au processus de production, les intrants utilisés par les entreprises agroalimentaires sont constitués principalement de matières premières importées. L’agroalimentaire est devenu l’une des priorités de l’Algérie afin de diversifier son économie et diminuer les importations du pays, mais aussi améliorer la sécurité alimentaire du pays et développer l’emploi, ainsi réduire le déséquilibre de la balance commerciale des principaux produits de base. A cet effet, la banque algérienne joue un rôle important dans le développement de ce secteur, en proposant une panoplie de concours bancaires aux entreprises agroalimentaire destinée à financer leurs dépenses d’investissement.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectFinanceen
dc.subjectContributionen
dc.subjectBanqueen
dc.subjectRentabilitéen
dc.subjectInvestissementen
dc.titleContribution des banques au financement des investissements du secteur agroalimentaire. Cas : CPA Agence 194 Tizi-Ouzou.en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record