Show simple item record

dc.contributor.authorZiani, Nora
dc.date.accessioned2017-03-27T10:52:56Z
dc.date.available2017-03-27T10:52:56Z
dc.date.issued2013-06-26
dc.identifier.citationOption : Microélectroniqueen
dc.identifier.otherMAG.ELN.100-13
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/632
dc.description75 f. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractDans ce travail, nous avons utilise la simulation numérique afin d’optimiser les paramétrés des cellules solaires a hétérojonction du type oxyde transparent conducteur/silicium (TCO/Si). Nous avons analyse l’influence de l’épaisseur, de l’energie du gap, ainsi que de la réflexion de couche du TCO sur les performances des cellules solaires a l’aide de la simulation numérique avec PC1D. Les résultats acquis en simulation montrent que ce type de cellules solaires peuvent avoir un rendement théorique de 19% lorsque les paramétrés du TCO sont bien choisis. En effet, une épaisseur du SnO2 de 300 nm dans les cellules SnO2/Si permet a ces cellules d’atteindre ce rendement. Cette valeur est de 900 nm pour le ZnO lorsqu’il s’agit des cellules ZnO/Si. La simulation a aussi montré qu’une forte transmission des TCO et un gap de l’ordre de 3.2 eV pour le ZnO, et de 3.6 eV pour le SnO2 sont aussi des valeurs a fixer pour optimiser ce rendement. Compte tenu de ces résultats, les cellules solaires a hétérojonction du type TCO/Si présentent un bon compromis entre le rendement de conversion et le coût de fabricationen
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectSimulationen
dc.subjectRendementen
dc.subjectCellule solaireen
dc.subjectHétérojonctionen
dc.subjectTCOen
dc.titleEffet de l’epaisseur de la couche antireflet a base d’un TCO sur les cellules solaires a hétérojonction a base de siliciumen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record