Show simple item record

dc.contributor.authorBenai, Thiziri
dc.contributor.authorDjebouri, Tarik
dc.date.accessioned2019-12-24T11:50:28Z
dc.date.available2019-12-24T11:50:28Z
dc.date.issued2019-02-07
dc.identifier.citationOption:Finance et Banqueen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/9429
dc.description106 P.:ill;30cm.(+cd)en
dc.description.abstractPour la plupart des banques, le contrôle de gestion joue un rôle clé. Il est passé du statut de fonction secondaire à celui d’avantage concurrentiel pour les établissements qui se dotent de moyen de calcul des rentabilités, de suivi des performances ; et d’une organisation en centres de responsabilités et lignes de métier. Pendant cette recherche nous avons pris en connaissance que pour des raisons complexes, le contrôle de gestion s’intègre très lentement dans les organigrammes des banques aux cotés de fonctions plus anciennes comme la fonction comptable ; le contrôle de gestion n’est pas encore perçu de façon très précise tant au niveau de sa définition et ses missions qu’au niveau des outils et méthodes qu’il met en œuvre au sein des établissements bancaires et financiers.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversitité Mouloud Mammerien
dc.subjectGestionen
dc.subjectBanqueen
dc.subjectCaisse nationaleen
dc.subjectGestion bancaireen
dc.subjectNormeen
dc.titleContrôle de gestion au niveau d’une banque Cas : Caisse Nationale d’Épargne et de Prévoyance Banqueen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record