Show simple item record

dc.contributor.authorYahou, Lynda
dc.date.accessioned2020-01-09T10:08:42Z
dc.date.available2020-01-09T10:08:42Z
dc.date.issued2017
dc.identifier.citationSpécialité : Parasitologie Appliquée aux Organismes Animaux et Végétauxen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/9744
dc.description44 p. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractL’hydatidose est la maladie zoonotique la plus importante qui cause des pertes économiques considérables et des problèmes de santé publique dans le monde. Une étude rétrospective (2012-2017) sur la base des archives a été réalisée dans l’EPH Mohamed Boudiaf de Bouira. L’objectif de ce travail est de déterminer les principales caractéristiques épidémiologiques de l’hydatidose. Sur 54 cas, 68.52% étaient des femmes. La tranche d’âge la plus touchée était 31-40 ans (25.93%). La plupart des patients appartenaient à la population rurale (59.26%). Le foie était l’organe le plus infecté (92.59%) suivi par le poumon (5.56%) puis le rein (1.85%). Dans 77.78% des cas, il n’y avait qu’un seul kyste, 14.81% avaient deux kystes et 7.41% avaient trois kystes ou plus. 61.11% des cas étaient sérologiquement positifs. Six cas récidives (11.11%) ont été notés. Le taux de cas annuel le plus élevé était noté en 2016 et 2017 (20.37%), le plus bas (9.26%) en 2013. La durée moyenne d’hospitalisation était de 16 jours.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectHydatidoseen
dc.subjectEchinococcus granulosusen
dc.subjectEpidémiologieen
dc.subjectBouiraen
dc.titleEtude épidémiologique rétrospective de l’hydatidose dans la région de Bouiraen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record