Le management des risques pour la performance des entreprises algériennes

LA FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, COMMERCIALES ET  DES SCIENCES DE GESTION

Organise la 1ère édition du colloque national

(Webinaire)

sous le thème :

Le management des risques pour la performance des entreprises algériennes :

Théories et pratiques

le 04 Novembre 2021

 

Unité de recherche PRFU 

La Gestion des risques :levier de performance des entreprises algériennes

 

Appel à communications

  • Présidente d’honneur : MATMAR Dalila
  • Présidente du colloque : AISSAT-LEGHIMA Amina

 

  1. Argumentaire

L’avènement de la mondialisation et la complexification de l’environnement liée au développement technologique ont rendu plus délicats les modes de management qui s’offrent aux entreprises. A ce propos, Beck, Giddens et Lash (1994), et Beck (2011), qualifient même notre époque d’ère de risque. Les entreprises doivent faire face impérativement à l’ensemble des risques imprévisibles et agressifs qui en découlent et qui ne cessent d’augmenter (financier, réglementaire, économique, environnemental, politique, de technologie, etc.). Dans l’objectif de faire face à cette mouvance et d’éviter que ces risques compromettent les objectifs assignés par l’entreprise, Mandzila et Zéghal (2009) insistent sur l’urgence d’instaurer et de mettre en œuvre un dispositif de management des risques (Risk Management).

 

La prise en compte du risque étant une partie intégrante du management de toute entreprise, la question de sa gestion et de sa maitrise revêt une nécessité et un enjeu majeurs. Le management des risquesCOSO 2 (Ifaci, Waterhouse et Landwell , 2005, p5) est un processus mis en œuvre par le conseil d’administration, la direction générale et l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise. Il est pris en compte dans l’élaboration de la stratégie ainsi que dans toutes les activités de l’organisation. Il est conçu ainsi pour identifier les événements potentiels susceptibles d’affecter l’organisation et pour gérer les risques dans les limites de son appétence pour le risque. Il vise à fournir ainsi une assurance raisonnable quant à l’atteinte des objectifs de l’organisation.

 

Pour une meilleure performance, l’entreprise doit recenser et gérer tous les risques auxquels elle est exposée à travers le dispositif de management global des risques. Ce dernier concerne l’organisation dans sa globalité, en assurant et contrôlant l’adéquation entre la vision stratégique, d’une part, et la mise en pratique des décisions stratégiques au niveau opérationnel, d’autre part (Jokung Nguéna, 2008, p 50). A cet effet, le management des risques est  un processus d’amélioration doté  d’un ensemble d’outils, de techniques et de dispositifs  nécessaires pour identifier, traiter et maitriser les risques par la mise en place de différentes stratégies.

Aussi,  la gestion des risques est une composante de la stratégie d’entreprise qui vise à  sécuriser l’atteinte des objectifs de l’entreprise, maitriser les coûts, permettre aux dirigeants de disposer d’une vision globale et communes des menaces et opportunités manquées par l’entreprise et allouer les ressources financières, humaines  et  technologiques  aux véritables enjeux de l’entreprise.

Les évolutions économiques, sociales, technologiques et réglementaires augmentent le niveau d’incertitude au sein de l’entreprise. Pour relever les défis actuels et faire face aux aléas, les entreprises doivent adopter un système de management de risque et ce, quel que soit le domaine d’activité ou la taille.

L’entreprise Algérienne est confrontée en permanence à des risques de diverse nature et chacun d’eux a ses propres conséquences avec différents degrés sur le résultat de l’entreprise. Partant de ce constat ainsi que l’insuffisance  de travaux sur cette pratique à l’exception de certaines études portant sur les risques  financiers et bancaires(Aberkane(2017) et Gliz(2011) et  les risques psychosociaux( Bougaci, 2018)  et professionnels (Boumedine et Saadi, 2012) , Il devient légitime de développer une réflexion multidimensionnelle sur la gestion des risques et son impact sur la performance des entreprises algériennes. C’est dans ce cadre là que s’insère la problématique de ce colloque national :

Comment la gestion des risques contribue-t-elle à l’amélioration de la performance des entreprises algériennes ?

  1. Les axes indicatifs du colloque
  • Axe 1 : La gestion des risques etla ressource humaine.
  • Axe 2 : La gestion des risques et la covid 19
  • Axe 3 : La gestion des risques et le capital client
  • Axe 4 : La gestion des risques et la gouvernance
  • Axe 5:Les risques liés aux relations de coopération inter-entreprises
  • Axe 6 : La gestion des risques et le développement durable
  • Axe 7 : la gestion des risques de change.
  • Axe 8 : Risque informatique: cybercriminalité, perte de fichiers et de données, etc.

 

NB :Des communications parallèles à ces axes peuvent aussi être retenues si elles correspondent à la thématique générale du séminaire.

  • Les objectifs du colloque
  • Cerner les différentes pratiques de gestion des risques adoptés dans les entreprises algériennes ;
  • Inviter les chercheurs et les praticiens à se pencher  et à mesurer l’importance et l’urgence d’adapter des outils de gestion de risque pour améliorer la performance des entreprises algériennes.
  • Privilégier l’interactivité entre les chercheurs et les professionnels dans le domaine de la gestion des risques multidimensionnelle.

Pour plus d’informations, Télécharger le document complet

Share Button

Contact

Statistiques du Site

626439
Users Today : 1881
Users Yesterday : 4256
This Month : 71335
Views Today : 7112
Total views : 2945899