Show simple item record

dc.contributor.authorOuyed, Amrane
dc.contributor.authorBegriche, Mohand-Ou-Ramdane
dc.date.accessioned2021-11-25T10:26:02Z
dc.date.available2021-11-25T10:26:02Z
dc.date.issued2020
dc.identifier.citationSpécialité : Sciences Forestièresen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/15025
dc.description54 p. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractLe pin noir du Maghreb (Pinusnigra subsp. mauretanica) représente une essence forestière relique, endémique du Maghreb et très rare, présente au parc national du Djurdjura. La présente étude a été réalisée au sein du parc national du Djurdjura dans deux secteurs (Tikjda et Tala-Rana), elle consiste à déterminer le comportement et la croissance des plants de Pin Noir (pinusnigra) dans les reboisements réalisés par l’INRF d’Azazga en 2012 et 2014. Un inventaire exhaustif de 381 plants de pin noir a été réalisé sur le terrain, ces derniers ont été sujets à des mesures dendrométrique qui nous ont permis de constater un taux de maintien très satisfaisant de 72.43%. Ces mesures ont montées une homogénéité élevée a l’intérieure des stations étudiées. Notre étude nous a permis de constaté que les plants installé en hiver se maintiennent mieux que ceux installé au printemps, et le choix de la station et de la nature topographique du milieu intervient dans le développement des plants, ainsi une pente inférieur a 5% favorise le phénomène d’hydromorphie, ce qui conduit au ralentissement de la croissance voir le dépérissement des plants.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectPin noiren
dc.subjectReboisementen
dc.subjectMesures dendrométriquesen
dc.subjectTikjdaen
dc.subjectTala-Ranaen
dc.titleApproche qualitative et quantitative des projets expérimentaux de reboisement de pin noir dans le parc national du Djurdjura : cas du reboisement de Tala-Rana et de Tikjdaen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record