Show simple item record

dc.contributor.authorDebiane, Tinhinane
dc.contributor.authorSaoudi, Lydia
dc.date.accessioned2019-05-22T11:42:41Z
dc.date.available2019-05-22T11:42:41Z
dc.date.issued2015-10-28
dc.identifier.citationOption:Monnaie, Finance et Banqueen
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/3052
dc.description63 p.:ill;30cm.(+cd)en
dc.description.abstractLe crédit à la consommation est un nouveau produit financier crée par les banques commerciales pour permettre aux particuliers l’acquisition non pas de biens productifs mais de biens de consommation .Ce produit bancaire est récemment intégré par le droit bancaire algérien, il connait une évolution depuis sa mise en vigueur en 2000. Suit à de multiples raisons, l’article 75 de la loi de finance complémentaire de 2009 a gelé se produit bancaire. L’article 88 de la loi de finance 2015, modifiant et complétant l’article 75, stipule que « les banques sont autorisées à accorder, en sus des crédits immobiliers, des crédits à la consommation destinés à l’acquisition de biens par les ménages ». Dans ce contexte, les agences bancaires sont favorables pour le retour des crédits à la consommation à une unique condition que la centrale des risques des ménages soit active. Comme résultat d’un bon retour, le crédit à la consommation aura un effet positif sur l’économie dans son ensemble, ainsi que sur les conditions de vie des ménages, étant donné que les citoyens vont vivre dans de meilleures conditions.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectImpacten
dc.subjectConsommationen
dc.subjectEconomieen
dc.subjectRelanceen
dc.titleL’impact de la relance du crédit à la consommation sur l’économie nationaleen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record