Show simple item record

dc.contributor.authorMalek, Slimane
dc.date.accessioned2019-06-18T13:10:07Z
dc.date.available2019-06-18T13:10:07Z
dc.date.issued2013
dc.identifier.citationComportement et mise en forme des matériauxen
dc.identifier.otherMST/CMFM05
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/4439
dc.description72 f. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractDans ce travail, nous nous sommes intéressés à l’identification des constantes élastiques (module d’Young et coefficient de poisson) de l’acier en simulant un essai de traction effectué une éprouvette de la norme ISO6892-1. Pour identifier ces paramètres il existe plusieurs techniques de caractérisation et on a déjà cité certaine dans le premier chapitre, utilisant généralement on utilise l’expérimental, et la technique la plus simple et couramment utilisée c’est l’essai de traction, Mais dans l’expérimental on n’obtient pas toujours des résultats bien précisés et on fait toujours des erreurs de mesures. Ces erreurs sont dû soient à l’expérimentateur ou bien aux appareils non fiables qu’on a utilisé, pour corriger ce genre d’erreurs, nous nous sommes intéressé dans notre travail la technique des approches inverses qui peuvent minimiser les erreurs et obtenir des meilleurs résultats et même proches de la réalité. Alors nous avons commencés par la présentation ces approches inverses, parmi elles on a choisi trois approches inverses : TIKHONOV, Moindre Carrés et la Décomposition en Valeurs Singulière, ensuite pour les appliquer tout d’abord nous avons simulé des essais de traction sous ABAQUS, après on a tiré Les contraintes et les déformations, pour appliquer certaines de ces approches inverses, dans le premier cas sans perturbation avec un bon paramètre de régularisation pour la méthodes de Tikhonov on a obtenu des bons résultats, dans le deuxième cas avec un bruit blanc aléatoire, on a obtenu des résultats avec des pourcentages d’erreur relativement satisfaisant, l’évaluation du couple (E, ν) la méthode de Tikhonov nous donne un bon résultat. Ces approches inverses nous ont permis d’obtenir des bons résultats pour l’identification des constants élastiques du matériau acier, on remarque aussi pour obtenir des résultats mieux, avec la méthode Tikhonov il faut choisir un bon paramètre de régularisation. En perspective, il est souhaitable de voir l’apport de ces méthodes dans l’identification des paramètres matériels des matériaux difficilement caractérisable comme les matériaux composites et polymères aussi l’utilisation de la méthode Bayésiènne pour ce cas La.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammeri Tizi-Ouzouen
dc.subjectEssai de tractionen
dc.subjectEssai mécaniqueen
dc.subjectMéthode tikhonoven
dc.subjectAbaqusen
dc.titleIdentification des paramètres matériels des structures par approches inverses.en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record