Show simple item record

dc.contributor.authorChabi, Ghalia
dc.date.accessioned2017-04-27T08:41:57Z
dc.date.available2017-04-27T08:41:57Z
dc.date.issued212-10-22
dc.identifier.citationArchiteture et Développement Durableen
dc.identifier.otherPG030
dc.identifier.urihttps://www.ummto.dz/dspace/handle/ummto/832
dc.description163 f. : ill. ; 30 cm. (+CD-Rom)en
dc.description.abstractLa préservation du patrimoine architectural en Algérie constitue aujourd’hui un enjeu majeur, dans cette perspective la présente recherche est une contribution à La connaissance et à La mise en valeur du patrimoine colonial architectural du 19ème et début du 20ème siècle qui occupe une partie non négligeable de notre parc immobilier et contribue fortement à la définition de l’image urbaine de nos villes. Bien qu’il soit récent, pose aujourd’hui la problématique de sa préservation en termes de vulnérabilité et il n’est pas couvert d’une façon satisfaisante par le cadre législatif. Ce segment du patrimoine est aujourd’hui peu traité en termes de références scientifiques pour une éventuelle intervention sous forme d’opération de réhabilitation, de restauration ou des fois mrme d’entretien. L’identification de ce patrimoine architectural et le répertoire des caractéristiques formelles et structurelles des différents styles architecturaux qui se sont succédés pendant cette période, à travers une lecture critique des façades sont les principaux objectifs de cette recherche. Le choix de la façade est le centre de gravité de ce travail pour la simple raison qu’elle représente « l’k~me » d’une construction, l’outil de transition spatial, de définition de relation entre le site, le contexte physique et historique, c’est un médiateur symbolique et idéologique. Ce n’est qu’à travers elle qu’on peut lire la valeur architecturelle, esthétique et même historique que porte ce patrimoine. Alger centre est choisie comme cas d’étude, non seulement pour la richesse architecturale de ses façades à travers les styles néoclassique et néo-mauresque « ~. etc., mais aussi elle fut le premier choix de la colonisation française. Mots clés : Patrimoine architectural, colonial, identification, répertoire, façade, Alger centre, styles.en
dc.language.isofren
dc.subjectPatrimoine architectural : Algérieen
dc.subjectFaçade : Lectureen
dc.subjectArchitecture colonialeen
dc.titleContribution à la lecture des façades du patrimoine coloniale 19ème et début 20ème siècles, cas d'étude : Quartier Didouche Mourad à Algeren
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record