Recherche scientifique

Service du suivi de la Recherche Scientifique et valorisation de ses résultats qui repose sur les fondements suivants :

  • Maîtrise de la technologie et développement accéléré des capacités nationales d’invention d’innovation et de valorisation en vue de réduire la vulnérabilité de l’économie nationale particulièrement dans les domaines stratégiques.
  • Développement de l’effort de formation dans des profils et spécialités adaptés aux exigences de l’économie nationale et au développement de la science et de la technologie en vue de constituer un potentiel humain scientifique et technique de haut niveau, performant et opérationnel.
  • Décentralisation et Renforcement des liaisons entre la recherche, la production et la formation en vue d’une meilleurs intégration des activités et une optimisation des moyens scientifique à travers la coopération internationale.
  • Création des conditions de développement de la connaissance scientifique et extension du progrès technique à tous les domaines d’activités du pays.
  • Promotion et diffusion de la culture scientifique au sein de la société en vue de l’évaluation de son niveau scientifique et pour permettre une meilleure appréciation des choix scientifiques et technologiques en matière de développement. Le Service de recherche est chargé de :
  • Valorisation des résultats des projets de recherche scientifique des laboratoires et C.N.P.R.U .
  • Gérer les dossiers des chercheurs associes
  • Validation des projets de recherche, bilans, et nouveaux projets à la commission nationale des évaluations
  • Veuille à l’application de la réglementation en vigueur dans le recrutement des chercheurs associes.

Laboratoire de Recherche :

Le laboratoire de recherche est institué par la loi n°98-11du 22 Août 1998 portant « Loi d’Orientation et de Programme à projection quinquennale sur la Recherche Scientifique et le Développement Technologique 1998-2002 », notamment en son article 19.Il est créé au sein des établissements d’enseignement et de formation supérieurs ainsi que d’autres établissements publics.Le décret exécutif n°99-244 du 31 Octobre 1999, pris en application de la loi sus -indiquée, en fixe les règles de création, d’organisation et de fonctionnement.
Dans ce cadre, l’arrêté ministériel n° 88 du 25 Juillet 2000 a crée dans une première étape 301 (trois cent un) laboratoires de recherche auprès des établissements d’enseignement et de formation supérieurs dont 22 à l’Université Mouloud Mammeri à ce jour.

Sa mission :

  • Réaliser des études et des travaux de recherche en rapport avec son objet.
  • Contribuer à l’élaboration des programmes nationaux de recherche liés à son domaine, à l’amélioration et au développement des techniques et procédés, ainsi que des biens et services et enfin à la formation par et pour la recherche.
  • Conclure des contrats et conventions en utilisant directement ses ressources propres.

Son fonctionnement :

Le laboratoire de recherche est doté de l’autonomie de gestion de même qu’il est soumis au contrôle financier à posteriori.Il est dirigé par un directeur ayant la qualité d’ordonnateur, chargé d’assurer la direction scientifique et la gestion financière du laboratoire lequel est doté d’un conseil. Le conseil de laboratoire a pour mission notamment :

  • D’évaluer les activités de recherche.
  • D’approuver le bilan des activités de recherche et de gestion.
  • D’adopter les états prévisionnels des recettes et dépenses. Projet de Recherche Universitaire ( C.N.P.R.U ) :
  • Le projet de recherche doit être crée dans le cadre de la mise en œuvre du programme de recherche arrêté par la commission nationale d’évaluation des projets de recherche universitaire
  • le projet de recherche élaboré par l’équipe de recherche dans le cadre du programme arrêté est soumis pour approbation au ministère de la tutelle et à la commission nationale d’évaluation qui en vérifient la conformité avec les objectifs du plan national de la recherche.

Conditions requises :

L’équipe de recherche doit être constituée au minimum de 3 membres dont le chef de projet, aucun maximum n’est fixé.
La durée du projet est de trois ans, avec possibilité de prolongation d’une année.
Le chef de projet lors de la 2ème année de réalisation du projet en cours, peut transmettre outre le bilan annuel, un nouveau projet.
à titre exceptionnel dûment justifié, les enseignants de rang magistral peuvent diriger deux projets, cependant ils ne peuvent pas être à la fois chef d’un projet et membre dans un autre projet,
L’enseignant le plus haut gradé doit diriger le projet,
Un chargé de cours peut diriger un projet sous l’une des conditions suivantes :
Être titulaire d’un doctorat b. Avoir déjà dirigé un projet de recherche c. Exercer dans un établissement dépourvu d’enseignant de rang magistral dans le domaine,
Le chargé de cours et le maître assistant ne peuvent figurer que un seul projet de recherche,
L’équipe de recherche doit compter obligatoirement des chercheurs en formation : doctorants et magistérants (inscrit en 2ème année de magister).
Les intégrations des nouveaux chercheurs sont effectuées lors de la session ordinaire.
La session complémentaire  évalué les projets ayant obtenus un avis défavorable soit pour :Reformulation, Non présentation de justificatifs, Changement de chef de projet, Élargissement de l’équipe.

Contactez-nous

Université MOULOUD MAMMERI; Tizi-Ouzou -15000 Algérie.
+213 (0)26 11 56 51
Annuaire

Scroll Up