Le 1er Webinaire national sur le tourisme « Mise en tourisme de la destination Algérie : quel(s) modèle(s) à l’ère du tout numérique ?»

Le 1er Webinaire national sur le tourisme « Mise en tourisme de la destination Algérie : quel(s) modèle(s) à l’ère du tout numérique ?»

Appel à communication

 

Les recherches dans le domaine du tourisme ont connu un renouvellement remarquable ces dernières années parallèlement au développement accéléré de cette activité (Romao J, 2018). En effet, en nous fiant aux données récentes de l’organisation mondiale du tourisme, le nombre de touriste s’est approché de 1,4 milliards en 2018, soit plus de 44 arrivées par seconde et une croissance annuelle de 6% par rapport à 2017. Cela représente près de 10% du produit intérieur brut mondial, 30% des exportations mondiales de services et près d’un employé sur dix travaille dans le secteur du tourisme (OMT, 2019). En fin de compte, le tourisme est devenu une activité de création de richesse majeure dans le système économique mondial et celui-ci est encore amené à croitre dans les prochaines années. Certes, toutes les régions profitent de cet afflux massif de touriste, mais l’équilibre est loin d’être atteint. L’Europe domine largement avec près de la moitié des touristes mondiaux, suivie de près de l’Asie (23%), de l’Amérique (16 %) et de l’Afrique ainsi que du Moyen-Orient (5% chacune). La France, première destination mondiale attire davantage de touristes que tout le continent africain (84 millions contre 67 millions). Néanmoins, le taux de croissance du tourisme sur le continent africain est satisfaisant avec près de 7% en 2018. L’Afrique du nord enregistre une croissance plus forte encore en 2018 (10%).

La destination Algérie arrive à la 80ème position mondiale en 2018, en enregistrant près de 2,45 millions de touristes, pour la plupart des émigrés algériens. Le tourisme peine à se déployer dans l’économie algérienne, alors que le potentiel naturel et culturel du pays le hisse en pôle position. Le nombre de touristes étrangers, plafonne à 3000 touristes par an et les recettes liées au tourisme ne dépassent guère les 300 millions de dollars, soit moins de 2% du PIB.

Face à cette situation d’un secteur qui ne décolle pas, d’une économie touristique qui ne se déploie pas, notre rencontre vise à questionner les fondements des modèles de mise en tourisme des destinations touristiques. Il s’agit de recenser les recherches actuelles dans le domaine du tourisme afin de travailler les modèles possibles d’émergence de la destination Algérie dans le bassin méditerranéen.

La mise en tourisme est certes un conceptaux contours floues mais il est possible de le définir (Kadri et al., 2019) comme un processus ou un système d’action permettant de développer, d’organiser/aménager, de valoriser un territoire à travers des politiques/stratégies volontaires de différents acteurs publiques et privés.La mise en tourisme est une action ou un modèle d’action économique, sociale et territoriale.Les logiques d’action sectorielles tout autant que les logiques territoriales seront questionner afin d’identifier un ou plusieurs modèles de mise en tourisme de la destination Algérie. L’implication des acteurs et les processus de coordination seront également interrogés à la lumière des dernières avancées des théories de la gouvernance territoriale (Deffontaines et al., 2001, Bertrand et Moquay, 2005, Gilly et Wallet, 2005, Torre, 2011, etc.).

Le déploiement rapide des nouvelles technologies de la communication affecte durablement les modèles de mise en tourisme des destinations touristiques. Le tourisme est même devenu un des principaux utilisateurs des TIC (Gallouj, Leroux, 2011). Ce que Joêlde Rosnay (un spécialiste des nouvelles technologies) qualifie de « l’infomobilité » (Internet + Smartphone) modifie radicalement les règles du jeu du tourisme. De la préparation du voyage jusqu’à sa commande en ligne et les visites des lieux, les nouvelles technologies de mise en relation transforment les pratiques et invitent à nous interroger sur le rôle des réseaux sociaux de même que l’arrivée des nouvelles formes de tourisme virtuel (réalité augmenté). Nous devons alors interroger comment ces nouvelles technologies pourraient favoriser l’émergence de la destination Algérie et la mise en tourisme de ses territoires.

Axes principaux du Webinaire :

Axe 1 : La mise en tourisme : perspectives théoriques et empiriques

Axe 2 : Mise en tourisme de la destination Algérie : les stratégies déployées

Axe 3 : Innovation et créativité entrepreneuriale touristique à l’ère du numérique

Axe 4 : Les dynamiques touristiques locales émergeantes 

Axe 5 : Dispositifs de soutien et modèles de financement de l’activité touristique

Dates à retenir :

  • Le Jeudi 15 Juillet 2021 : lancement de l’appel à communication
  • Le Jeudi 30 Octobre 2021: date limite de réception des résumés
  • Le Mercredi 5 Octobre 2021: réponse du comité scientifique.
  • Le Dimanche 7 Novembre 2021 : Envoi du texte complet
  • Le Jeudi 11 Novembre 2021 : tenue du Webinaire

Les propositions de communication doivent être envoyées à l’adresse suivante :

lamara.hadjou@ummto.dz

Pour plus d’informations…..

Share Button

Contact